Mise en scène et interprétation :
Anne Marlange
Conseillère artistique :
Maryline Puech
Costumes :
Marylou Tedesco
Création lumières et régie son :
Patrice Marlange
Visuel Affiche et fond de page :
d'après Auguste Renoir
SPECTACLE
  Après trois années de succès au Verbe Fou dans "Maupassant : un goût de baisers sous les étoiles" (de 2012 à 2014), Anne Marlange revient avec quatre nouvelles autour du sort de la femme dans toutes les couches de la société au dix-neuvième siècle.
 
  Le texte intégral de Guy de Maupassant au style sobre, coloré, touchant, est mis en valeur par la mise-en-scène : les changements d'accessoires, de costumes, de décors, l'accompagnement musical constant et varié, nous entraînent au coeur du spectacle.
 
  Dans LA PARURE, la plus connue des quatre nouvelles, le spectateur tremble avec Mathilde, dont la vie banale et rêvée bascule dans le pathétique et le drame.
 
  LE SIGNE, bavardage drôle et anecdotique de deux femmes du monde, est comme une bouffée d'air frais pour le public, avant que, devenu juré et impliqué dans le procès de la petite bonne ROSALIE PRUDENT, il ne se laisse gagner par l'émotion, tant l'écriture de Maupassant peut être d'un réalisme poignant.
 
  Vient enfin une incursion dans le monde paysan, avec LES SABOTS : rude et drôle à la fois, l'histoire d'Adélaïde clôt en gaîté ce spectacle sensible et contrasté, totalement fidèle à l'auteur.
Spectacle
voir extrait video
AVIGNON OFF
2016
MAUPASSANT
EPERDUMENT